Découvrez nos offres promo exclusives pour Noël en cliquant ici !

La revue

Deux fois par an, découvrez l’Occitanie autrement

Oxytanie, c’est le magazine de l’écologie et des alternatives positives en Occitanie.

Deux fois par an, il propose une manière différente de parler d’écologie et d’aborder l’actualité de notre région, à travers le reportage, la photo et un thème unique qui permet d’aller en profondeur.

Situé entre le livre et le magazine, Oxytanie est un « mook » grand public de 132 pages, où nous donnons autant d’importance au fond qu’à la forme.

Lancée en 2019 en kiosque et au rythme trimestriel, la revue sort désormais deux fois par an, et est désormais diffusée uniquement via l’abonnement et la précommande, et chez des points de vente partenaires.

Que trouverez-vous dans Oxytanie ?

Nous parlons d’écologie de manière positive, et surtout à tout le monde. Et pour cela, nous racontons les histoires de celles et ceux qui agissent pour un monde plus durable, nous mettons en lumière ceux qui apportent des solutions, nous donnons la parole à ceux qui agissent.

  • Des reportages long-format où la photo occupe une place essentielle. Une approche documentaire et sensible qui permet d’aller à l’essentiel et de nourrir les réflexions, mais sans prendre de raccourcis
  • Des interviews de femmes et d’hommes passionnés et passionnants, pour donner la parole à « ceux qui font ».
  • Des conseils pratiques et des pistes pour aller plus loin, pour vous inspirer et vous accompagner au quotidien.

Ce sont nos lecteurs qui parlent le mieux d’Oxytanie

« Un magazine qui a du sens, essentiel, un vecteur rare qui aide à porter un regard plus responsable sur notre façon de vivre et qui donne beaucoup d’espoir grâce à toutes les initiatives qu’il met en lumière. » Edith

« Ce magazine est magnifique et a du sens. » Stéphanie

« Pour une fois, voici un magazine qui parle de chez nous en faisant découvrir de multiples facettes. J’ai l’impression de voyager à chaque article, d’apprendre pleins de choses et j’attends avec impatience les nouveaux numéros. » Élise

« Allier le ludique, la culture, le local, l’écologie, faire prendre conscience, inspirer, faire rêver et cheminer des idées, c’est tout ça pour moi et c’est irremplaçable. » Nathalie

« La ligne éditoriale régionale et alternative est un réel bonheur ! » Lauriane

« J’aime beaucoup l’aspect très positif que l’on retrouve au fil des pages du magazine, mais surtout le ton qui n’est pas du tout moralisateur. » Judith

Du concret, de l’optimisme et du temps

Dans Oxytanie, vous ne trouverez pas de communiqués de presse tout juste copiés-collés, de discours de belles intentions ou de solutions trop géniales. Nous ne faisons pas de la communication ni de la course au clic : nous faisons de l’information.

Nous pratiquons un journalisme exigeant, qui prend du temps. Nous préparons nos sujets pendant plusieurs mois, nous documentons, investiguons, interrogeons, allons sur le terrain… pour trouver les interlocuteurs les plus pertinents, et les plus passionnés aussi.

Dans un monde saturé d’informations anxiogènes et paralysantes, nous avons fait le choix de la lenteur et de l’optimisme. D’informer avec rigueur mais aussi bienveillance, au-delà des clivages.

Nous n’avons pas peur d’apporter du doute et de la nuance, d’expliquer plutôt que d’affirmer… Et plutôt que de donner des leçons, nous préférons laisser nos lecteurs se faire leur propre opinion.

Nous faisons des sujets que l’on ne trouve pas ailleurs ou, en tout cas, pas traités de cette façon.

Une information indépendante et exigeante

Qu’on le veuille ou non, l’écologie n’est plus un sujet de spécialistes ou de ceux que l’on appelle parfois encore (et avec condescendance) les « amoureux de la nature ». Elle est désormais au centre de nos vies. Mais entre le greenwashing généralisé, les fausses bonnes idées et les querelles idéologiques, reconnaissons-le, il est souvent bien difficile de faire la part des choses…

En tant que journalistes, nous avons un rôle important à jouer. Et vous aussi, lecteurs, car il n’y a que vous qui puissiez financer cette presse indépendante, exigeante et engagée pour une information non partisane et de qualité.

Face aux médias clivants qui font la course au buzz et aux sujets faciles, nous avons besoin de médias qui recréent du lien et qui s’engagent sur des questions essentielles.

Une « écologie joyeuse » pour changer nos regards

Nous avons choisi de le faire à travers un média papier, beau et positif, pour symboliser ce que le philosophe Baptiste Morizot appelle une « écologie joyeuse ». Comme lui, nous pensons qu’il nous faut avant tout retrouver notre capacité d’émerveillement, changer de regard, pour dessiner un avenir plus désirable. Il est temps d’écrire de nouveaux récits et, plutôt que décourager ou culpabiliser, de donner envie.

« C’est bien par amour de ce monde qu’il faut le changer, et pas par haine de lui. » (Baptiste Morizot)

Le journalisme de solutions

C’est aussi pour cela que nous avons choisi le journalisme d’impact, que l’on appelle aussi journalisme constructif ou de solutions. Il ne s’agit pas de faire preuve d’un optimisme forcé ou d’un angélisme naïf, ni même de « voir le verre à moitié plein » : il s’agit de dépasser le constat (qu’on commence malheureusement à connaître…) pour se dire : « Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? » De montrer ce qui fonctionne plutôt que ce qui ne va pas, de parler avant tout des initiatives, avec leurs atouts et leurs limites ; et surtout de les mettre en perspective.

Cela s’est encore aggravé avec la crise sanitaire : les infos qui tournent en boucle nous découragent et nous paralysent. Et pourtant, c’est maintenant qu’il faut agir. Ce fameux « monde d’après », certains le construisent depuis longtemps, et ils sont aujourd’hui de réelles sources d’inspiration. Les alternatives d’hier sont les solutions d’aujourd’hui… Et peut-être la norme de demain ?

Un média proche de vous

Pourquoi un magazine régional ? Parce que c’est au niveau local que l’on peut vraiment initier du changement. Avant de changer le monde, commençons par changer le monde autour de nous !

Vous serez étonnés de découvrir des initiatives formidables tout près de chez vous. Des producteurs, des artisans, des associations, des entreprises qui ont de vraies démarches écologiques et solidaires. Mais aussi des lieux ou des espaces naturels que l’on voit tous les jours sans réaliser qu’il est urgent de les préserver.

Des Pyrénées à la Méditerranée, des villes à la campagne, dans les fermes et dans les Scop, l’Occitanie foisonne d’alternatives positives et inspirantes, explorez-les avec nous !

Qui sommes-nous ?

Derrière Oxytanie, nous sommes deux : Céline, journaliste, et Julien, photographe.

Oxytanie, c’est notre façon d’agir… en faisant simplement ce qu’on sait faire de mieux. Depuis que nous nous sommes rencontrés en Guyane, il y a douze ans, nous avons toujours partagé l’envie de raconter des histoires, de mettre en lumière ceux qui sont dans l’ombre, d’être des « passeurs »

De nos années en Amazonie, nous avons gardé un rapport intime, profond, avec la nature ; mais nous ne sommes ni des experts, ni des militants : comme vous, nous sommes engagés sur la voie du changement, avec nos valeurs, nos doutes et nos contradictions.

Le fait de devenir parents a sûrement été un déclic. Il nous fallait trouver une activité porteuse de sens et participer au changement, à notre façon. Alors il y a trois ans, de retour en Occitanie, nous nous sommes lancés. Créer un magazine local et engagé, c’était une évidence pour nous.

On nous parle souvent de cette « alchimie » singulière que l’on trouve dans les pages d’Oxytanie, et c’est vrai que notre complémentarité est une force.

Mais cinq numéros après le début de notre aventure, nous ne sommes plus seuls à faire vivre Oxytanie : vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et à vous engager à nos côtés, merci !

Nos médias ont aussi besoin de se réinventer, et nous sommes fiers d’y contribuer avec Oxytanie.

« Qu’on nous donne du possible, une bouffée de possible, et c’est ce monde qu’on sent pouvoir changer » (Baptiste Morizot)

Une édition papier en série limitée

Nous passons en moyenne cinq heures par jour sur les écrans… Pas la peine d’en rajouter, non ?

Une revue, c’est une pause dans nos quotidiens hyperconnectés. Le support idéal quand on veut prendre du temps et du recul sur l’actualité, pour s’informer différemment.

C’est privilégier le confort et le plaisir de la lecture, surtout quand les reportages sont longs et richement illustrés.

… Mais aussi une expérience sensorielle, un bel objet que l’on aime garder, relire et partager.

Nous avons fait le choix d’une impression éco-responsable et locale sur du papier respectueux de l’environnement, sans pelliculage, avec des encres et des colles végétales. Avec notre imprimeur, nous cherchons à réduire encore notre impact environnemental, par le choix du format, par exemple, qui empêche de « gâcher » du papier.

Devant l’énorme gaspillage que cela impliquait, nous avons également décidé de ne plus diffuser le magazine en kiosque et chez les marchands de journaux. Il est désormais tiré en édition limitée et diffusé en circuit court, directement du producteur au consommateur ! C’est le nombre d’abonnements et de précommandes qui détermine le nombre d’exemplaires qui sera imprimé. Sans vous, Oxytanie ne peut pas exister.

Le prochain numéro

Trimestriel à l’origine, Oxytanie sort désormais deux fois par an : en juin et en décembre. Le prochain numéro (Oxytanie#7) paraîtra en décembre 2021.

Nouveauté cette année, chaque numéro est construit autour d’un thème unique, comme nous l’avions fait pour le N.5, consacré entièrement au tourisme vert et régional. Cela nous permet d’approfondir encore plus les sujets, tout en les abordant avec des angles et des formats variés. Chaque numéro représente toute la diversité de l’Occitanie, avec des reportages et des interviews dans tous les territoires de la région (13 départements quand même !)

Quel sera le thème du N.7 ? Pour le savoir, suivez-vous sur les réseaux sociaux ou abonnez-vous à notre newsletter pour le connaître en avant-première !

Pourquoi s’abonner ?

Pour être sûr de recevoir votre magazine

Nous avons décidé de ne plus diffuser Oxytanie chez les marchands de journaux, ce qui était trop coûteux pour une petite entreprise comme la nôtre et qui, surtout, impliquait un gaspillage monstre. Nous ne voulons plus envoyer des centaines d’invendus au pilon. En vous abonnant ou en précommandant le prochain numéro, vous nous permettez d’imprimer « juste ce qu’il faut ».

Pour soutenir notre démarche

Oxytanie n’est ni adossé à un grand groupe de presse, à une collectivité, une entreprise ou à une agence de communication. C’est une initiative libre et indépendante, portée par deux passionnés. Et pour pérenniser l’avenir de la revue (et agrandir l’équipe !), il nous faut parvenir à l’équilibre économique.

Force est de constater que le système n’aide pas les petits médias indépendants comme le nôtre, même dans un contexte plus que morose pour la presse écrite. Et même si nous avons fait le choix d’un travail journalistique exigeant et de terrain.

Il n’y a pas de publicité dans le magazine. Seule la Région Occitanie réserve dans chaque numéro un espace de communication institutionnelle, sans intervenir d’aucune façon dans la ligne éditoriale et le contenu du magazine.

Un soutien nécessaire mais qui ne suffit pas. Les abonnements et la vente au numéro constituent notre principale source de revenus. Sans vous, Oxytanie ne peut pas exister.

Combien ça coûte ?

L’abonnement papier coûte 28€ : 12€ le numéro + 2€ de frais de port (pour les envois en France). Vous recevrez les deux prochains numéros via les services de la poste, dès leur parution.

Un tarif que nous avons toujours voulu abordable et qui doit permettre de conserver la qualité du magazine (tant sur le fond que sur la forme), tout en assurant sa pérennité. Chaque abonnement nous permet :

  • d’imprimer localement en Occitanie, dans le Tarn, dans une démarche la plus éco-responsable possible (papier français labellisé PEFC, format optimisé, sans vernis ni pelliculage, etc)
  • de conserver notre liberté éditoriale et notre indépendance économique

La totalité du site, elle, reste en accès libre. Vous pouvez y retrouver certains articles des anciens numéros en version intégrale et des articles inédits, uniquement en ligne.

Des Pyrénées à la Méditerranée, des villes à la campagne, dans les fermes et dans les Scop, l’Occitanie foisonne d’alternatives positives et inspirantes, explorez-les avec nous !

Souscrire à la newsletter 1 email par mois max