Contrairement à l’ours qui a été ré-introduit volontairement dans les Pyrénées, le loup est revenu naturellement en France depuis l’Italie. Il a été repéré la première fois en 1992 dans le Parc national du Mercantour, dans les Alpes-Maritimes. En Occitanie, les premiers indices de sa présence ont été relevés sept ans plus tard. Depuis, le loup est installé dans une bonne partie de la région, avec une petite dizaine de zones de présence permanente.

Cliquez sur l’infographie pour l’agrandir

Retrouver l’intégralité de l’article dans le numéro #2 d’Oxytanie


Pour aller plus loin

Entre le pastoralisme et le loup, un « conflit de biodiversité »

Dans les grands causses, le retour du loup menace les milieux ouverts, façonnés par des siècles d’agropastoralisme.

Lire la suite

Au parc d’Orlu, le loup tel qu’il est

Faire de la pédagogie, montrer le loup tel qu’il est : c’est l’objectif de la Maison des loups d’Orlu, en Ariège. Depuis vingt-cinq ans, ses soigneurs partagent le quotidien des…

Lire la suite

Un ennemi invisible

Pour les éleveurs du Larzac, le retour du loup est vécu comme une catastrophe. pour nous en parler, Patrick Goujon nous a reçu chez lui, à L’Hospitalet-du-Larzac.

Lire la suite